Publié le 29-09-2020

Peut-on se trouver privés d'IPTV ?

La Garde des finances, la police douanière et financière italienne, ont réussi à démanteler un réseau d’IPTV, saisi les serveurs de 58 sites de streaming et bloqué 18 fils de discussion Telegram. Cette opération pourrait toucher de nombreux Tunisiens.



Peut-on se trouver privés d'IPTV ?

C’est le fruit d’une opération dénommée "Opération Evil Web" menée en Italie, en Allemagne, aux Pays-Bas et aux États-Unis. Les serveurs de 58 sites de streaming illégal démantelés représenteraient 90% de l’offre de piratage audiovisuel en Italie.

Quatre "experts informatiques" connus sous les noms de "Diabolik", "Doc", "Spongebob" et "Webflix" sont les cerveaux du réseau démantelé, rapporte le site TorrentFreak. Films, séries et émissions sportives ont été piratés.

Les policiers entendent identifier et traduire devant la justice un millier d’utilisateurs clients IPTV. En Italie, ils encourent 3 ans de prison et 25 000 euros d’amende.

Pour l’heure, la police recherche activement les quatre administrateurs.