Publié le 15-09-2020

Pour Rafik Abdessalem, le problème est qu’Ennahdha n’est plus au pouvoir

Rafik Abdessalem, ancien ministre des Affaires étrangères sous le gouvernement de la Troïka est revenu aujourd’hui sur la situation politique et économique du pays.



Pour Rafik Abdessalem, le problème est qu’Ennahdha n’est plus au pouvoir

Pour M. Abdessalem quand la Troïka était au pouvoir, la Tunisie réalisait des bons chiffres. ‘’ Taux de croissance de 2%’’, selon ses dires.

‘’ Si la Troïka gouvernait toujours, la Tunisie aurait enregistré un taux de croissance de 5%, voire 6%’’, a-t-il estimé .

Selon lui, le problème est que Ennahdha n’est plus au pouvoir.