Publié le 30-07-2020

Ghannouchi : les affrontements à l’ARP ne sont que l’exercice de la démocratie

Suite au rejet de la motion de retrait de confiance contre lui, Ghannouchi a déclaré vouloir travailler avec le président de la république qu’il considère comme étant de symbole de l’unité nationale.



Ghannouchi : les affrontements à l’ARP ne sont que l’exercice de la démocratie

Le président de l’Assemblée des représentants du peuple a déclaré dans un point de presse aujourd’hui jeudi 30 juillet après la séance de vote pour la motion de retrait de confiance contre lui, que la Tunisie a besoin d’un seul agenda qui fédère tout le monde entre présidence de la république et assemblée et présidence du gouvernement.

Il a ajouté qu’il sera prêt ainsi que tous les membres de son patri à aider le chef de gouvernement désigné dans sa tâche car il ne lui souhaite que la réussite.

Ghannouchi a indiqué que l’assemblée subit des campagnes de dénigrement alors que les statistiques ont démontré que son travail s’est développé de près de 20% en comparaison avec son prédécesseur en comparant l’actuelle ARP à une ruche d’abeilles.

Ghannouchi a considéré que ce que perçoit le peuple comme affrontements n’est que l’exercice de la démocratie grandissante qui marque une coupure nette avec les assemblées précédentes qui n’ont connu ni tensions mais qui semblaient comme des casernes militaires tellement l’ordre y régnait.