Publié le 07-07-2020

Ces pays ont procédé encore une fois au confinement

Face à la résurgence de foyers de coronavirus, plusieurs pays ont pris des mesures de reconfinement localisés .



Ces pays ont procédé encore une fois au confinement

En Espagne, l’un des pays les plus affectés avec plus de 28.300 morts, une “croissance très importante du nombre de cas de contagion de Covid-19” a amené les autorités de Catalogne à ordonner un reconfinement autour de la ville de Lerida depuis samedi. Près de 200 000 personnes sont concernées tandis que les autorités belges demandent que les touristes venant de Barcelone se mettent en quarantaine à leur retour.

Dimanche, une deuxième région d’Espagne a été soumise au même régime: les habitants des 14 localités du comté d’A Mariña, en Galice, soit 70 000 habitants, ne pourront pas sortir de la zone ni se réunir à plus de 10 personnes. “Actuellement, nous avons 106 cas positifs, ce qui représente une hausse de 21 cas depuis hier”, a expliqué un responsable régional. Le rebond trouverait son origine dans plusieurs bars, selon la BBC.

Le Maroc, qui a annoncé dimanche 698 nouveaux cas de contamination, son bilan quotidien le plus élevé depuis début mars, a placé en quarantaine la ville de Safi (sud), une ville côtière au nord d’Essaouira. Un nouveau foyer épidémiologique y est apparu dans une usine de transformation du poisson et plusieurs centaines de cas y ont été déclarés. Les habitants de la ville sont désormais soumis à un confinement total, avec interdiction de quitter la ville. Il est également interdit d’y entrer.

En Australie, des milliers d’habitants de Melbourne doivent eux aussi rester confinés chez eux pour au moins cinq jours depuis samedi.
Un nouveau confinement, d’au moins deux semaines, est aussi entré en vigueur dimanche au Kazakhstan face à un quadruplement du nombre de cas depuis début juin.

(La Libre)