Publié le 02-07-2020

La plateforme Didon promet un rythme journalier de 3000 barils de pétrole

Mohamed Boukacha, directeur général adjoint de la Société tunisienne des activités pétrolières, a confirmé que le ministère travaillait à exploiter à nouveau la plateforme Didon.



La plateforme Didon promet un rythme journalier de 3000 barils de pétrole

Mohamed Boukacha a représenté le ministère de l'Énergie lors d'une audition à la commission de l'industrie au Parlement.

Il faut rappeler que la plateforme Didon est affiliée au permis ZARAT de l'année prochaine après l'arrêt de la production depuis 2017.

Il a indiqué que les réserves sur le terrain s'élèvent à 10 millions de barils de pétrole brut et permettront au champ de Didon de produire à un rythme journalier de 3 000 barils sur une période de 7 ou 8 ans.