Publié le 30-06-2020

Une trêve de 48 heures donnée par le sit-in du Kamour

Les discussions pour coordonner le sit-in du Kamour la nuit dernière avec un certain nombre de ses partisans et les chefs de files du sit-in ont annoncé qu'ils vont accorder une trêve de 48 heures au gouvernement afin qu’il interagisse avec ses mouvements contestataires.



Une trêve de 48 heures donnée par le sit-in du Kamour

A cet égard, le porte-parole du sit-in a parlé de son fort désir d'immuniser leur mouvement qui représente la jeunesse dans la région de tout ce qu'il a appelé "interactions et polémiques" qui ne mènent à rien.

 Il a souligné qu'il n'applaudirait pas à l’hypocrisie ou ne serait pas un faux témoin, exprimant son désir de voir le mouvement se distancier de la guerre des mots et des dirigeants et pour qu’il choisisse ce qui profite aux gens et sert les jeunes car ils ne manqueront pas de lutter pour l'emploi et le développement.