Publié le 29-06-2020

Des ”pressions politiques” sur la justice, selon Cheffi

Le secrétaire général adjoint de l'Union générale tunisienne du travail (UGTT), Samir Cheffi, était l’invité de l’émission "Midi Show" diffusée ce lundi sur Mosaique FM.



Des ”pressions politiques” sur la justice, selon Cheffi


Samir Cheffi est revenu sur l’affaire des syndicalistes Mabrouk Chtourou, Achref Belkheir et Sami Krioui qui avaient été arrêtés suite à la plainte déposée par le député Mohamed Affas les accusant d’agression physique.

Samir Cheffi a appelé à une justice impartiale et indépendante et a accusé certaines parties de vouloir politiser cette affaire et de tenter d'exercer des pressions politiques sur la justice suite à l'appel à la tenue d'une plénière exceptionnelle à l’ARP dans le but de nuire à l’UGTT.

« Ceux qui font semblant de s'appitoyer sur l’état de l'institution judiciaire en Tunisie sont ceux qui ont tenté de politiser cette affaire », a-t-il dit.