Publié le 04-06-2020

Ben Gharbia : il y a de la médiocrité au parlement et les choses empirent

Le député Mehdi Ben Gharbia du parti Tahya Tounes a déclaré aujourd'hui 4 juin, concernant la session du Parlement d’hier, “L’image de la scène politique reportée dans les médias ne s'est pas développée, et c'est pourquoi la confiance des citoyens dans les politiciens a diminué »



Ben Gharbia : il y a de la médiocrité au parlement et les choses empirent

Il a ajouté sur Express Fm« En apparence, la réunion d'hier était liée au rejet de l'ingérence étrangère en Libye, mais ce qui a été fait hier était-il destiné à atteindre cet objectif ? ».

Ben Gharbia a ajouté que cette scène « dégoute les Tunisiens des politiciens, alors que ces questions doivent être traitées dans le cadre du droit international, de la légitimité et de l'intérêt du pays, car s'aligner derrière la politique des axes et s’accuser mutuellement affaiblit la politique et crée des problèmes avec les pays» selon son expression.

Le député a estimé que ce qui s'est passé sous le dôme du Parlement hier ne reflète pas une grande maturité.

Il a demandé : «Qu'est-ce que la Tunisie a obtenu hier? Quels avantages pour la Libye après la session d'hier ?

La diplomatie ne doit pas s’ingérer dans un dossier en évolution comme le dossier libyen, d'autant plus que la Libye est une terre qui se trouve en guerre par qu’on se procure les richesses qu'elle possède, a-t-il expliqué.

Ben Gharbia a souligné que si les étrangers s’insurgent dans le dossier, c’est pour servir leurs propres intérêts en commentant « Hier, la scène était malsaine. Il y a de la médiocrité au parlement et les choses empirent, et pour cela il y a un niveau minimum de responsabilité. »