Publié le 22-05-2020

Le Cameroun fait face à une épidémie de choléra

Alors que le Cameroun est déjà durement éprouvé par le coronavirus, la ville de Douala doit combattre un nouvel adversaire: l'épidémie de choléra. Les autorités y dénombrent une vingtaine de cas, dont quatre décès. Si rien n'est fait, la situation risque d'empirer avec le retour des pluies qui s'accompagne souvent de fortes inondations.



Le Cameroun fait face à une épidémie de choléra

Le Cameroun, qui peine à maîtriser la pandémie de Covid-19, va devoir affûter les armes contre un nouvel ennemi: le choléra. Selon les autorités locales, la maladie a déjà fait quatre victimes et une vingtaine de cas sont enregistrés à Douala, la capitale économique.

Le 13 mai dernier, Valentin Epoupa, le maire de la ville touchée par l’épidémie, alertait déjà sur les risques de propagation avec le retour des pluies.

Face à la résurgence de cette infection, l’autorité municipale de la localité craint le pire. Elle a d’ailleurs attiré l’attention sur les facteurs de propagation du choléra.

«L’insalubrité est la principale cause de propagation de cette maladie dans cet arrondissement. Par ailleurs, le personnel de santé doit être assisté dans ce combat sinon cela va engendrer d’autres problèmes graves», a précisé Valentin Epoupa à la presse.