Publié le 27-02-2020

On découvre une facette spirituelle à Amel Karboul

Amal Karboul, ancienne ministre du Tourisme au gouvernement de Mehdi Jomaa a publié aujourd’hui jeudi 27 février, un long statut sur sa page Facebook qui évoque avec tristesse l’interdiction prochaine par les autorités saoudiennes du rituel de la Omrah, qu’elle vient justement d’effectuer lundi au début de cette semaine.



On découvre une facette spirituelle à Amel Karboul

Elle a également parlé de l'importance de cette pratique religieuse pour retrouver la sérénité et pour prier Dieu notamment pour la prospérité de la Tunisie.

Voilà ce qu'elle a écrit :

Aujourd'hui je suis attristée de lire que les autorités saoudiennes ont décidé de suspendre les pèlerinages de la Omra et les visites des lieux saints jusqu’à nouvel ordre (même si je comprend la logique dernière cette décision). Surtout qu’exactement cette semaine avait commencé par une expérience spirituelle et émotionnelle extraordinaire. Avant mes rencontres professionnelles avec nos partenaires régionaux pour soutenir l’apprentissage de tous les enfants en Afrique et au Moyen Orient; J'ai pris du temps ce lundi matin pour accomplir la Omra (Umrah).

J'ai prié principalement pour trouver la paix en moi. Puisque je crois que lorsque nous avons la paix dans nos cœurs, nous pouvons apporter la paix dans le monde. Deux amies saoudiennes m'ont aidé et soutenu pour accomplir ce rituel saint. Je suis profondément reconnaissante à Sanaa et Mona.

On pouvais même voir comment ils ont refait une partie des « vêtements » de la Kabaa ce qui est un moment rare. Et je pouvais appuyer mon front et mes mains sur le mur même de la Kaaba. Je ne pouvais pas retenir mes larmes.

J’ai prié pour que notre pays bien-aimé, la Tunisie puisse trouver son chemin vers la prospérité et l'inclusion sociale.


statut-amal-karboul-270220.jpg