Publié le 20-02-2020

Le géant indien annonce les prémisses d'un ambitieux partenariat économique avec la Tunisie

Lors d’une conférence de presse organisée à l’Ambassade de l’Inde hier mercredi 19 février, son excellence Puneet R. Kundal a rappelé la relation historique qui relie la Tunisie et l’Inde, relation qui remonte à l’époque de l’Indépendance de la Tunisie et tous les atouts économiques que les deux pays peuvent viser en commun.



Le géant indien annonce les prémisses d'un ambitieux partenariat économique avec la Tunisie

L’ambassadeur a expliqué que cette relation se base sur une compréhension et une confiance mutuelles, parce que les deux pays ont en commun les mêmes valeurs comme la liberté de presse, les libertés civiles, leur respect des droits de l’Homme, et bien d’autre valeurs essentiellement parce qu’ils sont tous les deux des démocraties.

Il a ajouté plus loin que l’Inde a un échange estimé à 415 millions de dollars avec la Tunisie mais sa finalité est de hausser ce montant à un billion de dollars en cette même année 2020. C’est peut-être difficile à atteindre maintenant parce que nous avons déjà entamé l'année mais des deux côtés, on comprend que c’est faisable.

Toutes les grandes enseignes de l’Inde sont déjà présentes en Tunisie telles que Mahindra, Tata, ainsi que d’autres. Et C’est un signe positif que l’industrie indienne porte ce regard positif sur la Tunisie en tant que base pour la manufacture

Son excellence a avancé que notre concentration maintenant se focalise pour accroitre l’interaction entre les deux peuples : il faut rappeler que l’affluence touristique dans les deux sens n’est pas énorme mais en tant que pays qui ont du potentiel touristique nous devons travailler à améliorer cela. Un autre créneau à promouvoir pour la Tunisie, c’est de la rendre une destination de prédilection pour le cinéma bollywoodien parce que la Tunisie offre de beaux sites et une belle infrastructure pour tourner.

L’ambassadeur a évoqué Tifert, usine implantée à Shakira, qui produit l’acide phosphorique. il a posé l'hypothèse que si ça produit à un taux de 70% de sa capacité, il fournira annuellement à la Tunisie 180 millions de dollars. Si elle produit à 100%, ce dont elle parfaitement capable, elle peut faire gagner à la Tunisie 225 millions de dollars. Ce sont juste des statistiques mais parfaitement réalisables, selon lui. La demande indienne est importante en matière d’acide phosphorique, en tant que grand pays et l’Inde considère la Tunisie comme une source durable de stock de phosphate et de plus de la meilleure qualité au monde.