Publié le 17-02-2020

Harouni : Le parti de Chahed fait preuve d’ingratitude envers Ennahdha qui l’avait soutenu

Le président du Conseil de la Choura du parti Ennahdha, Abdelkrim Harouni a affirmé aujourd'hui, lundi 17 février, que remplacer le premier parti par des indépendants au sein du gouvernement d'Elyes Fakhfakh, annoncée samedi, porte une intention d’exclusion.



Harouni : Le parti de Chahed fait preuve d’ingratitude envers Ennahdha qui l’avait soutenu

Harouni a souligné sur les ondes de Shems Fm que le Courant Démocratique cherche à former un gouvernement sans Ennahdha, sans fournir plus de détails.

Concernant les déclarations du Mouvement populaire, Harouni a déclaré : "Nous n'acceptons pas la menace ».

Il a ajouté : "Ces personnes (se référant au courant démocratique et au mouvement populaire) sont à l'origine de l'échec du gouvernement de Habib Jemli. Ils cherchent maintenant à contrecarrer le gouvernement d'Elyes Fakhfakh.

Le président de la Choura d’Ennahdha a souligné qu'une minorité a perdu les élections et cherche maintenant à imposer un gouvernement minoritaire, ce qui est très dangereux, selon lui.

Dans le même contexte, Harouni a ajouté "Tahya Tounes a appelé le Cœur de la Tunisie pour qu’il participe au gouvernement, excluant ainsi Ennahdha et attribuant ses portefeuilles ministériels au parti de Nabil Karoui".

Harouni a qualifié ce comportement d’ingratitude de la part du parti de Youssef Chahed, dont le gouvernement a été défendu par Ennahdha en faisant face même au défunt président Beji Kaid Essebsi.