Publié le 13-02-2020

Le taux de braquage a baissé de 20% en janvier 2020, selon Fourati

Le ministre de l’intérieur Hichem Fourati a indiqué que le taux de braquage a enregistré une baisse de 20% durant le mois de janvier 2020 en comparaison avec la même période de l’année 2019.
 



Le taux de braquage a baissé de 20% en janvier 2020, selon Fourati

Dans une déclaration accordée aux médias jeudi en marge de l’inauguration de l’espace citoyen au sein de la direction générale de la Garde nationale à El Aouina, Fourati a fait savoir que les affaires de droit commun ont, également, diminué.

Les campagnes sécuritaires de lutte contre ce fléau se sont multipliées pour combattre ce genre de crime ce qui a permis de réaliser ces résultats et en même temps de donner l’impression que le nombre des braquages a augmenté.
Le ministre de l’Intérieur a mis l’accent sur la vigilance sécuritaire ainsi que la mobilisation des unités sécuritaires dans lutte contre toutes les formes de crimes. Il s’est engagé dans ce sens à appliquer la loi sur les malfrats.

Fourati a indiqué dans le même registre, que 500 agents sécuritaires ont été agressés durant l’année 2019, renouvelant à cette occasion l’appel aux élus parlementaires d’adopter le projet de loi relatif à la répression des atteintes contre les forces armées, soumis à l’Assemblée des Représentants du Peuple depuis 2015.

En réponse à une question concernant le drone intercepté de nuit survolant le périmètre de la résidence personnelle du président de la République dans la zone d’El Mnihla, Fourati a indiqué qu’une enquête a été ouverte à cet effet et que les investigations se poursuivent avec la personne en question qui a avoué lors de l’interrogatoire être un amateur de drone.

Pour ce qui est de la situation sécuritaire sur les frontières, Fourati a fait observer que les dispositifs sécuritaires se développent en fonction du développement de la situation de l’autre coté des frontières, et plus particulièrement les frontières est avec la Libye.

” Il existe une coordination totale entre les unités de la garde nationale, notamment la Garde-frontière, la police des frontières et l’institution militaire pour surveiller nos frontières. Le trafic passager dans les deux sens entre la Libye et la Tunisie est normal ” a déclaré le ministre de l’intérieur.

Concernant l’espace citoyen inauguré au sein de la Direction Générale de la Garde Nationale, Fourati a précisé que la réalisation de ce projet s’inscrit dans le cadre de la coopération entre le ministère de l’intérieur et ses partenaires, notamment le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD), la Grande Bretagne, le Japon, le Canada, qui ont le projet estimé à plus de 1 million de dinars.

L’espace Citoyen s’inscrit dans le cadre de la réforme du secteur de la sécurité en Tunisie, entamée par le ministère de l’intérieur depuis 2011 et constitue la pierre angulaire d’un projet plus global relatif à ” la police de proximité “.

L’inauguration de l’espace s’est faite en présence du représentant résident du PNUD en Tunisie, Steve Utterwulghe, des ambassadeurs du Japon, Shinsuke Shimizu, du Canada, Patrice Cousineau, et de la représentante de l’ambassade britannique Kate English.

TAP