Publié le 11-02-2020

Affaire Baati, mais pourquoi il ne répond pas ?

Le limogeage du représentant permanent de la Tunisie auprès des Nations Unies (ONU), à New York, Moncef Baâti fait la une de tous les médias. L’affaire sombre cependant dans un flou total. Pourquoi il a été limogé ? Excès de zèle ou autre chose plus grave ? aucune réponse satisfaisante.



Affaire Baati, mais pourquoi il ne répond pas ?

Selon un communiqué de la présidence de la République, Moncef Baâti avait présenté un projet tout en sachant à l’avance qu’on lui opposera un véto par plus d’un pays. ‘’ l’objectif était clairement de porter atteinte à la Tunisie et particulièrement à son président qui a souligné en plus d’une occasion que le droit palestinien est imprescriptible’’, a souligné le communiqué. Or, une accusation aussi grave ne nécessite pas seulement le limogeage. 

D’un autre côté, le diplomate tunisien avait crié au scandale concernant cette affaire. Selon sa déclaration à radio Diwan FM, le document présenté par Baâti et qui a causé son limogeage n’est pas venu du ciel. ‘’ C’est le ministère des Affaires étrangères qui a envoyé le document. ‘’Le président de la République, lui même, est au courant’’, a-t-il signalé.

Toutefois, le premier concerné par l’affaire. Moncef Baâti lui même a préféré le silence. Est ce que c’est le sens de la responsabilité ou bien il confirme ce qui a été dit ?

Dans tous les cas, une telle affaire ne pourrait jamais être résolue par un communiqué très littéraire de la présidence de la République.