Publié le 11-02-2020

Feriani : le timing des grèves au gisement Nawara est douteux

Le ministre de l'Industrie Salim Al-Faryani a critiqué aujourd'hui, mardi 11 février, les grèves entravant la production et l'exploitation des gisements de gaz et de pétrole dans le sud de la Tunisie.



Feriani : le timing des grèves au gisement Nawara est douteux


Le ministre de l'Industrie a estimé sur Shems Fm que ces grèves masquent l'égoïsme au détriment de l'intérêt national et qu'elles ont de l'extorsion et un aspect mafieux et une tentative d'affaiblir l'État.

Il a rappelé la grève organisée par les agents de la société SITEP à El Borma pour une période de 3 jours l'année dernière et qui avait causé des pertes considérables à l'État.

Slim Feriani a estimé que l'annonce d'une grève dans le champ de Nawara quelques jours après son entrée en activité soulève un point d'interrogation.

Il a déclaré dans ce contexte qu'il y a des parties qui ne veulent pas enregistrer les réalisations sous la gouvernance de Youssef Chahed se référant à la vague de critiques qui a affecté l'inauguration du champ de Nawara et la campagne de diffamation pour remettre en cause la validité de l'entrée de ce champ dans l'exploitation.