Publié le 10-02-2020

L'UPR ne participera pas au prochain gouvernement

Le parti de l’Union populaire républicaine (UPR) a fait part de son refus de proposer la candidature de ses dirigeants pour des postes ministériels dans le prochain gouvernement.



L'UPR ne participera pas au prochain gouvernement

“Le parti n’adhérerait pas à un gouvernement sans programme clair et dont les chances de réussite sont réduites”, lit-on dans un communiqué publié lundi.

L’UPR estime qu’après avoir pris part aux concertations en vue de la formation du gouvernement, il a pu constater que “les orientations politiques et les programmes étaient les derniers soucis des partis associés à ce processus, comme en témoigne la version définitive du document contractuel relatif au programme gouvernemental”.

Et de préciser avoir adopté cette position après sa participation “avec sérieux et beaucoup d’intérêt” à ces réunions dans le but d’apporter des modifications au document contractuel proposé par le chef du gouvernement désigné. L’objectif étant aussi d’élaborer un programme global qui répond aux aspirations du peuple tunisien et qui permettra de sortir le pays de sa crise socio-économique, souligne le parti.

Le chef du gouvernement désigné Elyes Fakhfakh, avait indiqué, lors d’un point de presse, tenu le 1er février courant, que l’UPR (3 sièges) est l’une des formations politiques devant constituer un soutien politique pour son gouvernement.

TAP