Publié le 26-12-2019

Loin du contexte religieux, jeuner pour vivre plus vieux et en santé

Considéré comme la nouvelle tendance pour perdre du poids, le jeûne intermittent pourrait pourtant avoir d’autres vertus que celui d'un rite religieux ou d'une diète amainsissante, selon une étude.



Loin du contexte religieux, jeuner pour vivre plus vieux et en santé

Ces périodes de privation de nourriture pourraient en effet faire baisser la pression artérielle et permettre de vivre plus longtemps selon un article publié cette semaine dans le New England Journal of Medicine.

L’auteur de l’article, Mark Mattson, a effectué une rétrospective de plusieurs études portant sur les animaux et les humains qui montrent que les effets bénéfiques du jeûne intermittent sur ceux qui le pratiquent.

Il a étudié les deux méthodes les plus connues, soit celle qui implique de ne manger que pendant une période de six à huit heures par jour et de jeûner le reste du temps.

La deuxième consiste à jeûner deux jours par semaine, en limitant l’ingestion à 500 calories les jours de jeûne.

Les études étant relativement récentes, l’auteur de l’article aux personnes qui voudraient jeûner ainsi d’être suivi par des professionnels de la santé.