Publié le 13-11-2019

8 mille dinars la part de chaque Tunisien dans la dette publique en 2020

La part de chaque Tunisien de la dette nationale atteindra bientôt 8 mille dinars en 2020 contre 7,4 mille dinars en 2019, selon l’expert-comptable Walid Ben Saleh.



8 mille dinars la part de chaque Tunisien dans la dette publique en 2020

Le total de ces dettes est estimé à 94 milliards de dinars, c’est-à-dire près de 75,1% du PIB contre 86 milliards de dinars en 2019.

Selon Ben Saleh, estime que la dette pour l’étranger est de 70 milliards de dinars c’est-à-dire 75% de la dette générale en 2020.

Ces dettes s'élevaient à 62 milliards de dinars en 2019 (71,9% du total de la dette) et la dette extérieure de la Tunisie par rapport au PIB avait augmenté de 56,3%, contre 54,2% en 2019.

Le pourcentage des dépenses affectées au paiement du service de la dette publique pour l'année suivante et prévues dans le projet de loi de finances pour 2020, estimé à 11,6 milliards de dinars, contre environ 10 milliards de dinars en 2019, soit une augmentation de 18,3%.

Le projet de budget estime qu'une augmentation de 10 millimes du taux de change du dinar par rapport au dollar et à l'euro et de 100 millimes à 1 000 yens se traduirait par une augmentation du service de la dette publique à l'horizon 2020.

La Tunisie se prépare à rembourser le principal de la dette publique pour l’année 2020, y compris les versements du prêt du FMI de 538 millions de dinars, le prêt du marché financier international de 400 millions d’euros et une partie de la souscription privée du Qatar estimée à 250 millions de dollars, ainsi que le remboursement des obligations du Trésor d’un montant total d’environ 2 166 milliards de dinars et des échéances à partir de l’ Emprunt bancaire en devises de 248 millions d'euros.