Publié le 16-10-2019

Le courant ne passe pas entre Ennahdha, PDL et Kalb Tounes

Le dirigeant d'Ennahdha, Abdelhamid Jelassi, a déclaré aujourd’hui mercredi 16 octobre, que les négociations officielles et les consultations pour l'alliance et la formation du gouvernement avec les partis politiques n'ont pas commencé officiellement.



 Le courant ne passe pas entre Ennahdha, PDL et Kalb Tounes

Jelassi a ajouté"Le bureau politique d'Ennahdha s'est réuni et dressera une feuille de route précisant le programme, la structure du gouvernement et la direction des consultations, ainsi que la pédagogie de communication. Cette feuille sera examinée lors d'une longue session samedi et dimanche par le bureau exécutif du mouvement."

Jelassi a avoué qu’ils ont maintenant entamé une série de contacts pour fédérer des députés de Itilaf al karama, Tahya Tounes, Mouvement du Peuple, Courant Démocratique et certains députés indépendants.

Abdelhamid Jelassi a expliqué qu’Ennahdha a cité deux partis avec lesquels elle éviterait de s’allier. Il a ajouté qu’ils ne seront pas des partenaires dans les négociations, à savoir le Parti constitutionnel libre et Au Cœur de la Tunisie. Abdel Hamid Jelassi a souligné que "ces deux partis ont également rejeté l'alliance avec le mouvement.

Il a également indiqué qu'un contact avait été établi entre le président du Mouvement, Rached Ghannouchi et le secrétaire général de l’UGTT, pour consultation. Ghannouchi avait également contacté l’UTICA, selon jelassi.