Publié le 17-08-2019

LE monde dresse le portrait de Lotfi Abdelli

Le Monde Afrique a choisi de dresser le portrait de Lotfi Abdelli qualifié de l’humoriste sans tabous.



LE monde dresse le portrait de Lotfi Abdelli

"Volontiers provocateur, l’artiste de 49 ans dresse un portrait acerbe de la société tunisienne et n’épargne personne. Il se présente comme « l’ennemi numéro 1 des politiciens »" Voilà l’introduction tonitruante qu’a choisie la journaliste du Le Monde, Lilia Blaise pour nous présenter Lotfi Abdelli.

Dans l’interview, il parle de ses spectacles et de l’image des Tunisiens. Il explique notamment le langage qui y est utilisé, qui détient plus d’allusions osées que de gros mots crus. Il souligne également la dualité de la nature du Tunisien avec un conservatisme marqué pour certains aspects de sa vie et un libéralisme effréné pour d’autres.

La journaliste relate tous les clichés de notre société dont il parle, et comme il nous rappelle l’évolution de ses habitudes sous Bourguiba, Ben Ali et jusqu’à nos jours avec la censure et le manque d’ouverture puis avec l'avènement de la révolution.

Dans son dernier spectacle, la politique est la véritable clé de voute. La scène politique fait avancer des acteurs décevants pour le comédien qui rappelle l’importance de l’humour pour changer les choses. Il conclue à la fin en espérant " « Aujourd’hui, nous sommes encore dans une époque où le Tunisien va voter pour le moins pire. Peut-être qu’un jour on votera en se disant “waoh, celui-là il est top !” »"