Publié le 11-06-2019

Il faut punir toute personne impliquée dans les incendies des champs de céréales, demande l’UTAP

L'Union Tunisienne de l'Agriculture et de la Pêche (UTAP) a appelé, mardi, à ouvrir une enquête pour dévoiler les véritables causes et les circonstances des incendies successifs qui ont ravagé, récemment, des champs de production céréalière.



Il faut punir toute personne impliquée dans les incendies des champs de céréales, demande l’UTAP

"Il faut punir toute personne impliquée dans ces crimes commis à l’encontre du pays, de l'économie et de la sécurité alimentaire", a ajoutél’organisation agricole dans son communiqué.

l’organisation a également mis l’accent sur la nécessité d' accélérer l’indemnisation des agriculteurs concernés, de renforcer les moyens matériels et logistiques d'intervention de manière à accélérer les secours et de mettre en place une stratégie nationale de prévention des incendies, d'autant que ces incendies coinçident avec le lancement de la récolte céréalière.

Plusieurs incendies ont touché, depuis le mois de juin 2019, les récoltes dans plusieurs gouvernorats du pays, surtout, dans les régions du Nord Ouest.

Environ 260 hectares sont partis en fumée au Kef et plusieurs incendies ont touché environ 238 hectares de récolte de blé et d’orge à Siliana.

Un incendie s’est déclaré, également, dans une ferme à Haffouz(gouvernorat de Kiarouan) et a touché environ 600 arbres fruitiers.

A Zaghouan, 70 balles de foin ont été ravagées pasr un incendie. A Nabeul, des incendies 48 incendies ont été enregistrés au cours des dernières 48 heures, touchant aussi bien les champs de blé et que des forêts.

Le 9 juin 2019, le feu s'est déclaré à la forêt El Hsayniya de Ras Angela à Bizerte, détruisant 3 hectares de pins et d’acacia.

En dépit de l'ouverture systèmatique d'enquête suite à ces incendies touchant les récoltes, rares sont les résuItats publiés sur cette question. 


Source: TAP

blog comments powered by Disqus