Une lettre pour chaque député de l'ANC pour les droits de l'Homme

En l’absence de confirmation de la part de l’instance en charge de la coordination et de la rédaction de la Constitution, de l’intégration des principes universels et fondamentaux des Droits de l’Homme le Front National des Associations Tunisiennes estime que cela représente un réel danger.
 



Une lettre pour chaque député de l'ANC pour les droits de l'Homme

Selon le Front National des Associations Tunisiennes, les informations en provenance du Palais du Bardo tirent les sonnettes d’alarme en particulier en ce qui concerne les Droits de l’Homme et les Libertés.


Le Front National des Associations Tunisiennes en tant que membre de la société civile, attire l'attention pour la prise de mesures rapides et urgentes, avec des moyens pacifiques mais efficaces, afin de faire parvenir leurs voix et les protestations aux concernés dans les différents comités concernant ce qui s’y passe ainsi que la manière de faire.
 


Ainsi Alwen Tounes a décidé d’adresser une lettre à chacun des 217 élus du Peuple au sein de l’Assemblée Nationale Constituante, afin de les mettre devant leurs responsabilités jugées historiques, loin de toute discrimination et de toutes divisions partisanes.

 


lettre-241012-1.jpg