Publié le 24-04-2019

La LTDH dénonce l'agression policière contre le président de la section régionale des avocats à Jendouba

La Ligue tunisienne des droits de l'homme (LTDH) a appelé le ministère de l'Intérieur à assumer ses responsabilités à l'égard de l'agression policière contre le président de la section régionale des avocats à Jendouba.



La LTDH dénonce l'agression policière contre le président de la section régionale des avocats à Jendouba

l s’agit de prendre rapidement les mesures nécessaires pour empêcher la répétition de tels actes, la protection des libertés et la consécration des principes de la sécurité républicaine, souligne la LTDH dans un communiqué publié mardi 23 avril 2019.

La LTDH demande l’ouverture d’une enquête et à poursuivre les auteurs de l’agression, appelant les magistrats du siège et du parquet à assumer les responsabilités qui leur incombent dans la protection des droits et libertés et la prise de décisions judiciaires contre de tels actes.

Elle dénonce cette agression qui “renvoie à des pratiques policières répressives de l’ancien régime”, exprimant son soutien total au président de la section des avocats à Jendouba et à l’Ordre national des avocats.

A souligner que le Conseil de l’Ordre national des avocats a décidé, lundi 22 courant, une grève générale en présence sur les lieux du travail pour mercredi 24 avril et un rassemblement de protestation jeudi 25 avril 2019 dans tous les tribunaux.

Il observe le même jour un sit-in au Tribunal de première instance de Jendouba pour dénoncer l’agression policière contre le président de la section régionale des avocats dans la région.


Source: TAP