Publié le 11-04-2019

Campagne ministérielle de prévention contre la rougeole

Dans un communiqué publié hier mercredi 10 avril sur sa page officielle, le ministère de la Santé revient sur le bilan des mesures faites pour lutter contre la propagation de la rougeole.



Campagne ministérielle de prévention contre la rougeole

Dans le communiqué le ministère a rappelé que la rougeole est une infection virale rapidement transmissible.  Elle a causé depuis la fin de 2018 l’apparition de plusieurs épidémies dans le monde selon un rapport de l’OMS.

Le ministère a mentionné avoir mené une campagne de vaccination pour les nourrissons âgés de 6 à 11 mois dans les gouvernorats de Sfax, de Kasserine et de Kairouan.

La propagation de l’épidémie de la rougeole dans plusieurs gouvernorats a fait atteindre le nombre de cas atteints à 1596 avec 28 cas de décès comptés jusqu’au 10 avril 2019 en majeure partie parmi les nourrissons qui n’ont pas encore atteint l’âge de la vaccination. 

Devant une telle situation, le ministère a décidé les mesures suivantes :

  • Mener une campagne de vaccination nationale pour les nourrissons âgés entre 6 et 11 mois dans les centres de santé de base affectés à cela où le ministère met à la disposition des citoyens tous les vaccins nécessaires.
  • Faire les vaccins contre la rougeole selon le calendrier national de la vaccination
  • Vacciner les proches de ceux atteints par la rougeole
  • Prendre les mesures préventives et les soins nécessaires

Par ailleurs le ministère insiste pour voir les parents s’inscrire dans cette campagne et la faire réussir pour finaliser les vaccins nécessaires aux retardataires. Elle rappelle aussi l’importance de respecter le calendrier des vaccins car elle considère la vaccination la meilleure solution pour se prévenir et limiter la propagation de ces maladies.