Publié le 06-12-2018

Une campagne de sensibilisation et une application électronique pour lutter contre le harcèlement dans les moyens de transport publics

Une campagne de sensibilisation pour lutter contre le harcèlement dans les moyens de transport publics a été lancée, mercredi, sous le slogan ” Me toskotch mekch wahdek ” (ne te tais pas, tu n’es pas seule), a annoncé la coordinatrice des programmes de la Fondation Friedrich Ebert, Habiba Tounsi.



Une campagne de sensibilisation et une application électronique pour lutter contre le harcèlement dans les moyens de transport publics

Une application électronique baptisée ” Yezina “, (Ca suffit) à télécharger gratuitement sur les téléphones portables, sera lancée dans le cadre de cette campagne, organisée à l’initiative de l’académie de l’avenir relevant de la Fondation Friedrich Ebert, en partenariat avec l’association tunisienne des femmes démocrates (ATFD) et l’association internationale des étudiants en sciences économiques et commerciales, section de Tunis, a-t-elle affirmé, lors d’une conférence de presse tenue à Tunis.

Cette application permet de signaler immédiatement ces comportements et leur endroit, a-t-elle dit, soulignant qu’il s’agit d’une application simple et facile, qui garantit la sécurité des documents et des données personnelles des usagers. L’objectif de cette campagne de sensibilisation est de lutter contre le harcèlement sexuel dans les moyens de transport publics, a-t-elle précisé.

La fondation Friedrich Ebert a, déjà, lancé une autre campagne pour présenter le texte de loi relatif au harcèlement sexuel, a-t-elle fait savoir, signalant que cette copie a été rédigée en langage familier afin de faciliter l’assimilation de l’information.

D’après Habiba Tounsi, la fondation a utilisé aussi les réseaux sociaux afin de sensibiliser à l’importance de l’information sur le harcèlement et de la prise de mesures nécessaires pour lutter contre ce phénomène.

L’existence en Tunisie d’une loi permettant de sanctionner le harcèlement est un acquis majeur, a-t-elle dit, insistant sur l’importance de faciliter les procédures afin d’aider les citoyens à transmettre leur message et à rompre le silence sur le harcèlement sexuel.

Tounsi a appelé à inciter les autorités concernées à prendre au sérieux ce phénomène et à mettre en vigueur une stratégie claire contre la violence.


Source: TAP

blog comments powered by Disqus