Publié le 19-05-2018

Maya Jribi, la militante, n’est plus

Après plusieurs hospitalisations et plusieurs repos la militante avait combattu la maladie depuis 2014 ou suite à un malaise, elle avait subi une opération.



Maya Jribi, la militante, n’est plus

Maya Jribi qui avait 57 ans a commencé son combat politique pour les droits et les libertés dans les années 80 au sein de l’Union générale des étudiants de Tunisie (Uget), avant de rejoindre la Ligue tunisienne des droits de l’homme (LTDH).

En 1983, elle a participé à la création du Rassemblement socialiste progressiste (RSP), fondé par l’avocat Ahmed Néjib Chebbi, rebaptisé, en 2001, Parti démocrate progressiste (PDP), formation d’opposition à la dictature de Ben Ali où Maya a joué un rôle de premier plan.