Publié le 10-05-2012

Pain : L’Etat enregistre des pertes de 40 MD annuellement

Quoique le pain soit pris en charge par l’Etat et vendu à moitié prix (le fonds de compensation qui gère les prix accorde une contribution de 230 millimes par baguette), on enregistre la destruction d’une quantité de pain estimée à 150 milles baguettes de pain par jour, selon le DG de l’Institut National de Consommation, Ridha Lahouel. Ce qui engendre des pertes évaluées à 40 millions de dinars par an pour l’Etat. 



Pain : L’Etat enregistre des pertes de 40 MD annuellement

La Tunisie compte 3000 boulangeries lesquelles procèdent, chaque jour, à la destruction d’une cinquantaine de baguettes de pain vendues aux agriculteurs à 20 millimes l’unité. A ce propos, M. Mohamed Bouanene, président de la chambre des propriétaires de boulangeries, a indiqué que la quantité de pain mise aux ordures entraîne des pertes oscillant entre 30 millions et 40 millions de dinars par an.

Il a expliqué que la quantité de pain consommée représente 30% de la quantité produite. Mis à part l’ouverture de boulangeries relatives aux grands espaces, ce phénomène est dû à l’augmentation du nombre de boulangeries créées sans avoir recours à une étude des besoins du secteur. En effet, le nombre des boulangeries est passé de 2000 boulangeries entre 2007 et 2009 à 3000 boulangeries en 2011.  

M. Mohamed Bouanene a ajouté que la destruction de grandes quantités de pain a eu des répercussions néfastes sur le secteur causant ainsi sa détérioration. Selon la même source, une restructuration du secteur s’impose pour éviter le licenciement de plusieurs employés de boulangeries. 

 

Source: Le Maghreb


pain-10052012-1.jpg