Publié le 01-04-2012

Hélé Béji : « Je tire mon chapeau aux islamistes tunisiens »

Les propos de l’écrivain tunisienne Hélé Béji, intervenant dans une conférence sur la crise de l’État-nation ont été repris par le site marianne2.fr



Hélé Béji : « Je tire mon chapeau aux islamistes tunisiens »

Stupeur dans l’assistance quand celle-ci a commencé à tresser des louanges au parti islamique Ennahda parce qu'il renonçait à inscrire la charia dans la Constitution. Mais l'écrivaine semble oublier que cette décision s'est imposée à Ennahda.

Réagissant à l'annonce de Rached Ghannouchi concernant la chariaa, l'écrivaine Hélé Béji, connue pour ses prises de position en faveur des droits des femmes dans le monde arabe, auteur notamment d'Islam pride, a souhaité qualifier ce moment d’historique : « Si cela se confirme, l’Etat tunisien sera le premier pays musulman à ne pas parler de la charia dans sa Constitution et ce sera le fait des islamistes eux-mêmes ! ».

Pour elle qui dit avoir fait « campagne avec tous les partis modernistes » : « Ce sera une révolution pour le monde arabe, non franchement, je leur tire mon chapeau ».


hela-010412-2.jpg