Publié le 25-11-2011

Le juge prononce son verdict : 18 ans de prison et 180.000 dinars d’amende pour Imed Trabelsi

Le Tribunal de première instance de Tunis a condamné, vendredi 25 novembre 2011, Imed Trabelsi,  à 18 ans et deux mois de prison et 180.000 dinars d’amende dans une affaire de chèques sans provision.



Le juge prononce son verdict : 18 ans de prison et 180.000 dinars d’amende pour Imed Trabelsi

Présent ce matin devant le juge,  Imed Trabelsi a rappelé qu’il est encore en grève de faim et qu’il refuse de se présenter devant la justice. Le juge, qui a annoncé qu’il faut respecter sa volonté, a toutefois rappelé que cela ne pourrait en aucun cas arrêter les procédures de poursuite à son encontre dans l'affaire des chèques sans provision.

Pour sa part, l’avocat de la défense d’Imed Trabelsi, Mr.Wissem Saïdi, a exprimé son étonnement parce qu’on n’a pas pris en compte la demande de report du procès pour enrichir le dossier de défense de son client. Il a également noté, sur les onde de Shems Fm,  qu’il a remarqué que cette décision pressée fait de son client  " un mouton de sacrifice " puisque " on a l’impression, à chaque fois, qu’on essai de calmer les mouvements de contestations et les révoltes sociales à travers des condamnations sévères à l’encontre d’Imed Trabelsi "

 


ime-251111-1.jpg