Publié le 22-11-2011

Le gouvernement égyptien démissionne

Les manifestants continuent de réclamer la fin du pouvoir militaire et la formation d'un «gouvernement de salut national». Les Frères musulmans ont d'ores et déjà annoncé qu'ils ne participeraient pas à la manifestation de mardi.



Le gouvernement égyptien démissionne

Au troisième jour d'affrontements meurtriers entre les forces de l'ordre et les manifestants, le gouvernement égyptien a présenté sa démission au Conseil suprême des forces armées (CSFA), au pouvoir depuis le départ du président Hosni Moubarak le 11 février, «au vu des circonstances difficiles que traverse actuellement le pays», a annoncé son porte-parole Mohamed Hijazi, cité par l'agence officielle Mena. Le pouvoir en Egypte fait face à sa plus grave crise depuis la chute de Moubarak, les manifestants réclamant la fin du pouvoir militaire. Le CSFA, censé mettre le pays sur les rails de la démocratisation, est accusé de vouloir s'incruster au pouvoir et de perpétuer le système répressif en place sous l'ancien président.

Mais la confusion a rapidement régné après cette annonce de démission. Alors que la télévision publique affirmait que l'armée avait refusé ce retrait du gouvernement, s'appuyant sur une source militaire, le ministre de l'Information, cité par la Mena, a déclaré que l'armée ne s'était pas encore prononcée. Sur la place Tahrir, haut lieu de la révolution égyptienne au Caire, les dizaines de milliers de manifestants scandaient toujours «Le peuple veut la chute du maréchal» Hussein Tantaoui. Ce dernier, qui est à la tête du conseil militaire, dirige de facto le pays.

Cette démission du gouvernement intervient à une semaine de la tenue des premières élections législatives depuis le départ d'Hosni Moubarak, prévues le 28 novembre et qui doivent s'étaler sur plusieurs mois. L'armée s'est toujours engagée à rendre le pouvoir aux civils après une élection présidentielle censée se tenir après ces législatives, mais dont la date n'est pas encore connue. 

 

Source: Le Figaro


egypte-221111-1.jpg