Publié le 15-11-2011

Hammadi Jebali : Probablement nous privatiserons la Presse

Interrogé sur le droit à l'expression et à l'information libre en Tunisie, M.Hammadi Jebali, secrétaire général et probable Premier ministre au sein du futur gouvernement de transition a affirmé, au cours d’une rencontre entre des hommes d'affaires et une délégation d’Ennahdha au siège de la CONECT, qu’il soutient la liberté d’expression.



Hammadi Jebali : Probablement nous privatiserons la Presse

" Probablement nous privatiserons la Presse, je ne vois pas pourquoi un Etat démocratique mets sous son autorité un journal ou quelconque organe de presse ou même une télé nationale( …) Même si on admet que la situation de la Télévision nationale sera un peu plus compliquée , il faudrait toutefois étudier le cas."

Plus rassurant que l'on ne s'attendait, Jebali pourrait, avec cette réponse, nous rassurer et minimiser les craintes quant à l’avenir des libertés en Tunisie après la victoire d’Ennahdha qui a rappelé  maintes fois qu’elle s’engage à défendre les libertés d’expression qui semblent pour certains menacés.