Publié le 03-11-2011

la FTAV et FTH dénoncent la grève décrétée par l’UGTT

Après examen de la situation dans le tourisme, les Fédérations Professionnelles du secteur (Fédération Tunisienne de l’Hôtellerie et Fédération Tunisienne des Agences de Voyages) dénoncent vigoureusement la grève décrétée par l’UGTT le mardi 1er novembre dans le secteur touristique et ce malgré les négociations toujours en cours.



la FTAV et FTH dénoncent la grève décrétée par l’UGTT

Elles considèrent que cette grève a porté préjudice à la Tunisie et à son tourisme, tant sur le plan national qu’international, et notamment dans la conjoncture politique, économique et sociale particulièrement délicate que vit actuellement notre pays.

Les deux Fédérations enregistrent, avec satisfaction, que cette grève a été très peu suivie et félicitent le personnel et les employés des établissements hôteliers et des agences de voyages pour le sens de la responsabilité et la maturité dont ils ont fait preuve.

Elles réitèrent toute leur sollicitude envers les employés et le personnel du secteur et réaffirment leur souci constant de sauvegarder les emplois -malgré la situation catastrophique que vit le secteur touristique- d’améliorer les conditions de travail et la situation de ses travailleurs.

Les deux Fédérations appellent à la reprise du dialogue et des négociations qui sont la seule voie pour trouver une solution aux problèmes du secteur, sans menaces, ni pressions, ni conditions préalables.

Elles appellent aussi le Gouvernement à prendre les mesures adéquates (et à veiller à leur application) susceptibles d’aider le secteur à sortir de sa crise.

Les deux Fédérations rappellent que le secteur connaît, cette année 2011, une baisse de ses activités de 50%, mais que les perspectives pour 2012 peuvent inciter à l’optimisme, si le climat social est assaini. 


Communiqué