Publié le 03-11-2011

Après l'attaque de Charlie Hebdo : Les vrais musulmans n'incendient pas les journaux ...

Selon la police, un cocktail Molotov est à l'origine de l'incendie du siège de l'hebdo satirique, rebaptisé cette semaine « Charia Hebdo ». Son site web a aussi été piraté. Le siège de Charlie Hebdo à Paris a été détruit dans la nuit de mardi à mercredi par un incendie d'origine criminelle. Son site internet a aussi été piraté : la page d'accueil a été remplacée par une photo de La Mecque et des versets du Coran.



Après l'attaque de Charlie Hebdo : Les vrais musulmans n'incendient pas les journaux ...

La brigade criminelle de Paris a été saisie de l'enquête, mais il est encore trop tôt pour évoquer une quelconque piste. Des témoins de la scène, et peut-être des suspects sont interrogés.

Sur place, les journalistes de Charlie Hebdo avaient l'air à la fois perdus et déterminés (…) Spontanément, des lecteurs, voisins, confrères, militants, affluent pour témoigner de leur soutien. Un homme d'origine tunisienne fait le vœu qu'il y aura une « manifestation » pour dénoncer cette agression, prévient que ses contacts à Tunis sont déjà au courant et veut que « cette image passe sur les télés tunisiennes ».

Sonnés par la violence de l'attaque, les journalistes se disent toutefois pressés de « reprendre une vie normale ». Cette attaque est clairement une réaction à la sortie, ce mercredi, d'un numéro spécial de l'hebdomadaire satirique rebaptisé « Charia Hebdo », avec le prophète Mahomet comme rédacteur en chef, afin de « célébrer » la victoire du parti islamiste Ennahdha aux élections tunisiennes dimanche et aux premières déclarations des dirigeants libyens favorables à la Charia et à la polygamie.

Pour Charb, la une de cette semaine était pourtant « anodine ».  Voyant qu'elle provoquait dès sa diffusion sur Twitter la veille de sa sortie de vives réactions, il ne s'est pourtant pas inquiété outre mesure. Il se demande maintenant : « Quel mode d'expression employer pour répondre à ces gens-là qui sont trois cons ? Les vrais musulmans n'incendient pas les journaux. Le pire c'est que ces trois cons vont faire passer tous les musulmans de France pour des intégristes… »

 

Lire tout l’article sur Rue 89


charli-031111-1.jpg