2020-12-01 نشرت في

Proposition de l'UGTT, paroles, paroles, paroles...


L’UGTT avait annoncé depuis longtemps la proposition à faire au président de la république pour justement participer à rattraper une situation de crise. Nous avons le document de cette proposition et nous vous proposons un décorticage en bonne et due forme.



Proposition de l'UGTT, paroles, paroles, paroles...

L’Union des travailleurs a déployé sa proposition en trois axes principaux : Politique, Economique et Social pour couvrir tous les aspects de la crise tunisienne.

La proposition déployée en 7 pages a consacré trois pages pour l’introduction qui rappelait combien la situation était en crise et combien le rôle de l’UGTT était capital.

Puis arrive en premier l’axe politique avec ce que ça proposait comme solutions sauf on se trouve devant une itération de consignes qu’on soupçonnait un peu, essentiellement des évaluations dont on a pas précisé la logique ou la stratégie.

En deuxième lieu c’est l’aspect économique qui est cité de manière aussi abrégé que le politique et qui propose, devinez quoi, d’instaurer un dialogue national (encore un) pour un nouveau modèle économique puis encore une évaluation et un audit. L’UGTT a tenu à rappeler qu’il faut encore soutenir les entreprises publiques sans exception. Il annonce aussi qu’il faut réformer la politique fiscale mais ne précise pas comment et qu’il faut valoriser la Finance sociale et solidaire sans donner un début d’idée.

Seul l’aspect Social a bénéficié d’un peu de créativité de la part du corps syndical car l’Union a proposé qu’on forme un Conseil de sages qui seraient les intermédiaires et qui n’occuperaient pas de postes politiques.

Ce conseil contribuerait selon l’Union à fédérer les idées, rapprocher et faire converger les différents points de vue pour synthétiser un ensemble de propositions et de projets qui contribueraient à faire avancer le pays.