Rôle du transport dans le développement du commerce extérieur

• Hausse de 20% du coût du transport
• Bureaucratie et complexité des procédures administratives
 



Rôle du transport dans le développement du commerce extérieur

La Conect International a organisé mardi 6 mars 2018 une conférence sur les problématiques du transport et le rôle de ce secteur dans le développement du commerce extérieur. La conférence s’est tenue en présence de Hichem Ben Ahmed, secrétaire d’Etat chargé du Commerce extérieur et d’un bon nombre d’experts, spécialistes et chefs d’entreprise.

Khaled Ben Gharbia, président du Goupement professionnel du transport relevant de la Conect, a mis l’accent sur le rôle du transport dans l’impulsion de l’investissement et la relance économique. Il a, dans ce sens, souligné le coût élevé des services logistiques qui a augmenté de 20%. « Comparé aux normes internationales estimées à 10%, ce coût demeure élevé », dit-il. 

Hichem Ben Ahmed a fait savoir que le taux de couverture des exportations par les importations a augmenté de 10% par rapport au mois de février 2017 pour atteindre 75% au mois de février 2018. 

M. Ben Ahmed n’a pas manqué d’affirmer le rôle du transport dans le développement des exportations tunisiennes. Il a, dans ce contexte, rappelé la stratégie du ministère notamment l’adoption, à partir du mois de juin 2018, de l’approche

« Contrat-Programme » en vue de relancer les exportations tunisiennes à travers l’activation des 20 décisions annoncées lors de la tenue du Conseil supérieur de l’exportation. 

Le secrétaire d’Etat a annoncé que le ministère œuvre à faciliter et accélérer les procédures à travers la numérisation des échanges commerciaux et le retour au service SOS EXPORT avec la mise en place d’une ligne verte dans tous les ports pour offrir une palette de services qualitatifs et faire face aux différentes problématiques de l’export. 

Hichem Ben Ahmed a présenté les principaux marchés africains ciblés par les exportations tunisiennes. Il a, dans ce contexte, fait savoir que les exportations vers les pays africains ne dépassent pas les 2,2% de l’ensemble des exportations tunisiennes a raison de la hausse du coût du transport. 

Les participants ont notamment débattu des difficultés rencontrées par les entreprises exportatrices notamment la bureaucratie, la complexité des procédures administratives, les délais d’attente et le coût provoqué par la congestion portuaire.


blog comments powered by Disqus