En vidéo : He For She TBS, quand les hommes dénoncent le harcèlement et se lèvent pour l’égalité des genres

Une vidéo intitulée ’35 things men hear in Tunisia’ (35 choses que les hommes entendent en Tunisie) a été publiée, il y a deux jours par le club He for She de la Tunis Business School (TBS).



En vidéo : He For She TBS, quand les hommes dénoncent le harcèlement et se lèvent pour l’égalité des genres

Dans la vidéo de 1 minute 20 l’on voit témoigner des hommes sur ce qu’ils entendent comme répliques dans la rue ou dans leur milieu proche. Des répliques sexistes, mais qui a dit que le sexisme concernait uniquement les femmes ?

Une vidéo qu’on peut qualifier de première car l’on y voit des hommes dénoncer la masculinité de la société avec tous les stéréotypes que femmes et hommes subissent, ce qui est assez inhabituel chez nous.

«C’est une étudiante de la TBS qui est à l’origine de l’idée. Une idée inspirée d’une vidéo parue aux Etats Unis et publiée par le Huffpost, intitulée ’48 choses que les hommes entendent dans leur vie’ » nous dit Louay Bentounes membre du club HeForShe Tunis Business School.

Selon le jeune homme la vidéo dénonce le harcèlement que subissent les hommes, transmettant un message de solidarité aux femmes et pour l’égalité des genres.
« Tous ceux qui ont participé à ce travail sont des étudiants qui croient en la cause » a-t-il encore ajouté.

Ce que les hommes entendent sont des messages qui leur disent que : « un homme ne pleure pas », « une femme ne peut pas ramasser plus d’argent que les hommes », « un homme n’a pas de défauts »… en somme, on dit indirectement aux hommes qu’ils ne doivent surtout pas ressembler aux femmes, qu’ils doivent être supérieurs. Les femmes assimilées aux « sexe faible », doivent jouer un rôle second et céder le pouvoir aux hommes. Ces derniers auraient même le droit de leur faire subir des violences pour les contrôler et leur rappeler leur rang…selon certaines répliques.

 

Heforshe Tunis Business School est le premier club étudiant universitaire en Tunisie dont le but de sensibiliser à l'égalité entre les genres dans lasociété tunisienne ."Parce que nous avons besoin que les hommes tunisiens soient conscients du fait que l'inégalité entre les genres les affecte aussi. Les femmes et les hommes tunisiens devraient travailler main dans la main pour rendre notre société tunisienne meilleure, une société où les hommes et les femmes bénéficient d'une égalité sociale, politique et économique" nous disent-ils.

Rappelons que Her For She est une campagne de solidarité mondiale lancée par l'ONU Femmes en 2014 avec notamment  l'actrice Emma Watson. C'est une campagne qui prone l'égalité des genres et pousse hommes et femmes à entreprendre des actions pour la réaliser.


blog comments powered by Disqus