Publié le 11-01-2017

Penser la Révolution Tunisienne : thème du Colloque international organisé à l'occasion de l'inauguration du Groupe de l'Université Européenne de Tunis

14 janvier 2011- 14 janvier 2017: six ans depuis l'éclatement de la "révolu



Penser la Révolution Tunisienne : thème du Colloque international organisé à l'occasion de l'inauguration du Groupe de l'Université Européenne de Tunis

A l'international, le mouvement du peuple tunisien n'a pas été sans inspirer d'autres peuples. En Libye, en Egypte, au Yémen et en Syrie, les peuples arabes se sont réclamés de leur "droit à l'autodétermination" face à des gouvernements oppressifs qui ne répondent plus à leurs aspirations de liberté et de développement.

Le bilan de ces révolutions arabes est toutefois sombre: retour au régime autoritaire, guerres civiles et chaos. Il parait que seule la Tunisie a pu réussir une véritable transition pacifique. Face à ce changement de paradigme, face à ce e nouvelle réalité quelle était l'atitude des acteurs internationaux et quelles pourraient être les perspectives de l'avenir?

Six ans seront-ils "le recul nécessaire" pour pouvoir penser et repenser la révolu on tunisienne, pour pouvoir repenser les rapports gouvernants/gouvernés, les dynamiques sociétales profondes, pour pouvoir s'interroger sur l'essor de l'Etat de droit et interroger les acteurs de la scène internationale sur le rôle qu'ils ont joué durant ce e période.

Ce colloque international se propose de répondre à ces questions en les articulant autour de six axes complémentaires:

I- Révolution et politique interne: Quelles spécificités?

II- Révolution et dynamiques sociétales: Quelles mutations?

III- Révolution et approches économiques: Quels défis?

IV- Révolution, culture et tourisme: Quelle dynamique?

V- Révolution et sécurité: Quels changements?

VI- Révolution et politique internationale: Quelles perspectives?

VII- Révolution, enseignement et recherche scientifique: Quels horizons?

VIII- Révolution et femme: Quel avenir?



blog comments powered by Disqus