Politique

Le débat sur le projet d'organisation provisoire des pouvoirs publics devrait être parachevé aujourd’hui

Le débat sur le projet de la loi constitutive portant organisation provisoire des pouvoirs publics se poursuivra vendredi soir et devrait être parachevé et adopté, samedi 10 decembre, a annoncé Mme Mehrezia Laabidi qui a présidé hier la séance plénière de l'Assemblée Constituante, pour la première fois. 

A.Ibrahim : Les élus ne doivent pas faire part de l’assemblée et du gouvernement au même temps

" On ne peut à la fois être juge et partie. Chaque élu ne doit en aucun cas faire part de l’assemblée et du gouvernement au même  temps. A quelques minutes du vote à propos de cet article, je tiens à rappeler que toutes les démocraties du monde nécessitent la répartition des pouvoirs " a réitéré Ahmed Ibrahim aujourd’hui au cours de la séance plénière qui se poursuit actuellement à Bardo.

Adoption de l’article 14 de la loi constitutive

Réunie pour son 4eme jour consécutif, l'Assemblée nationale Constituante a adopté, vendredi en fin de matinée, l'article 14 du projet de loi constitutive portant organisation provisoire des pouvoirs publics.

Adoption de l’article 10 du projet de la loi constitutive de l’organisation provisoire des pouvoirs publics

L'Assemblée Nationale Constituante (ANC) a poursuivi, à 23H00, les débats sur le projet de loi constitutive portant organisation provisoire des pouvoirs publics par l'examen de l'art. 10 du dit projet relatif aux attributions du président de la République. L'article a été adopté à la majorité de 138 voix contre 2 abstentions, sachant que les représentants de l'opposition n'ont pas participé au vote.

Le PDM : Ennahdha et Ettakatol ne respectent pas leurs engagements vis-à-vis des électeurs

Le Pôle Démocratique Moderniste (PDM) a dénoncé le non-respect par les élus du Mouvement Ennahdha et du Parti Ettakatol de leurs engagements vis-à-vis des électeurs notamment en ce qui concerne la fixation de la durée du mandat de la Constituante à une année.

Ettakatol répond au PDP et justifie les polémiques sur la durée de la constituante

Face à "la campagne de dénigrement orchestrée par certains partis de l'opposition " Ettakatol a répondu aux polémiques qui ont eu lieu hier concernant la durée de la constituante sur son site officiel tout en précisant au grand public les raisons qui ont fait que la durée n'a pas été approuvée dans l'Article1 du règlement de la constituante :

Mehdi Houas : Au lieu d'écrire la Constitution, les élus se battent pour les postes du pouvoir !

Revenant sur le bilan du gouvernement démissionnaire de Beji Caid Essebssi Mehdi Houas a dit : Après avoir assumé nos responsabilités, on a démissionné pour honorer nos engagements. Mais, après plus d’un mois et demi des élections, les conflits et les désaccords se poursuivent et les élus qui devaient écrire la Constitution continuent à se battre pour les postes du pouvoir tout en laissant les ministères en marge !!!

Reprise des travaux de l'Assemblée Constituante aujourd’hui

Réunie en séance plénière, mardi,  au Bardo, l'Assemblée Nationale Constituante a repris, mercredi à 10h30, ses travaux sous la présidence de M. Mustapha Ben Jaafar, président de l'Assemblée.

Pour avoir un oeil sur l'Assemblée : Le Pole rejoint les protestataires au bardo

Les participants à la conférence nationale du Pôle Démocratique Moderniste réunis à Tunis les 3 et 4 Décembre 2011, et qui suivent avec attention l’évolution des récents événements sur la scène nationale et particulièrement en ce qui concerne le sit-in du Bardo, et considérant que le sit-in est une forme de surveillance que les composantes de la société civile et politique peuvent exercer sur l’Assemblée Nationale Constituante dans le but de concrétiser les demandes de la révolution de la liberté et de la dignité, expriment leur solidarité avec les revendication légitimes des sit-inneurs du Bardo qui consistent dans :

Noureddine Lebhiri : Résoudre les problèmes économiques et sociaux est prioritaire

Lors de la rencontre qui a réuni les membres du Comité Constitutif d’Ennahdha, Noureddine Lebhiri a assuré que son parti a formulé hier un ensemble de décisions susceptibles de rééquilibrer la situation politique en Tunisie et préserver l’unité du peuple Tunisie.

Le PDM : D’une alliance électorale à un front politique ouvert

Suite à sa réunion qui s’est tenue les 3 et 4 décembre 2011 le Parti Démocrate Moderniste (PDM), a publié un communiqué selon lequel le parti se transforme d’une alliance électorale à un front politique ouvert. 

Les membres de la Constituante appellent au respect des libertés et à la retenue

Les membres de l'Assemblée Constituante ont réaffirmé vendredi, au cours d'une réunion convoquée par le président Mustapha Ben Jâafar, leur attachement au respect des libertés et en premier lieu la liberté d'expression et de rassemblement pacifique.

H.Hamdi : Essebssi m’a dit qu’il serait prêt à mener le gouvernement de transition jusqu’à fin 2012

Hachmi Hamdi, fondateur du parti Al Aridha Acha3bia a indiqué ce matin que M.Béji Caïd Essebs lui a affirmé, au cours d’un entretien téléphonique hier, qu’il serait prêt à mener l’actuel gouvernement de transition jusqu’à la fin 2012, et ce afin de permettre à la Constituante de se consacrer pleinement à ses missions.

H.Hamdi appelle à la prolongation de la mission du gouvernement de transition jusqu’à fin 2012

Hachemi Hamdi, auteur de l’initiative «l’alliance pour la belle Tunisie» a appelé les différentes parties du paysage politique national à être unanimes concernant la prolongation de la mission de l’actuel gouvernement de transition jusqu’à fin 2012.

R.Belhaj : Essebsi a torturé les gens et a falsifié les élections. Comment lui donner confiance ?!

Le Premier ministre du gouvernement de transition sortant M. Béji Caïd Essebsi a honoré ses engagements en présentant sa démission depuis quelques jours…Toutefois, ce monsieur qui ne cesse de rappeler qu’il a servi le pays et l'a sauvé du chaos aprés la révolution, ne semble pas aussi apprécié par Hizb ut-Tahrir ! 

Ahmed Brahim et Wahid Dhiab aux élections présidentielles

Ahmed Brahim, membre du PDM et Wahid Dhiab fondateur du parti politique « union des forces du 14 janvier » ont décidé de présenter leurs candidatures aux élections présidentielles et ce dans le cadre d’une consolidation des principes de la Démocratie en Tunisie. 

M.Marzouki : Je n’accepterai pas une présidence protocolaire sans pouvoirs réels ...

Le Congrès pour la République a insisté au nom de son secrétaire général Moncef Marzouki dans une déclaration publiée mercredi 30 novembre 2011 qu’il demeure fidèle à ses positions et ses engagements envers ses militants et vis à vis des électeurs et à l’ensemble des Tunisiens.

Samir Dilou d’Ennahdha : Il ne suffit pas d’être ex-prisonnier et militant pour gouverner le pays ...

Après de longues années de prison et d’exil, des centaines de militants et de cadres islamistes se trouvent aujourd’hui en tête du pouvoir après la victoire d'Ennahdha aux élections du 23 octobre. Sur ce point, Samir Dilou a expliqué: " Il y a une grande différence entre deux faits : militer et gérer un pays... Et là je dois préciser que ce n’est pas suffisant de militer et de vivre de longues années derrières les barreaux pour mériter une responsabilité politique et pour dire qu’on est capable de maîtriser la machine politique…"

Chebbi ne présentera pas sa candidature pour la présidence de la République

Depuis quelques jours, plusieurs rumeurs circulent sur la candidature d’Ahmed Nejib Chebbi, dirigeant du Parti démocrate progressiste (PDP), pour la présidence de la République.

La CGTT dévoile le complot et appelle à l’indépendance de la justice

Habib Guiza : « comment des individus peuvent-ils se prévaloir d’un congrès extraordinaire qui n’a jamais eu lieu pour créer un nouveau bureau exécutif ? Et le président d’honneur désigné par cet exécutif fantoche avait auparavant signé sur leur renvoi et leur poursuite en justice, celle-ci on la gardera pour l’anecdote ! ».