Politique

Naziha Rajiba : Ennahdha n’a jamais milité pour faire partir Ben Ali

La militante des droits de l'Homme et journaliste, Naziha Rajiba (Oum Zyad) a exprimé sa position du gouvernement de la Troïka et a expliqué les raisons de ses désaccords notamment la grande différence qui subsiste entre les trois partis.

Outre ses fonctions, Hammadi Jebali assure la coordination entre le Gouvernement et Ennahdha

Hammadi Jebali, chef du Gouvernement et secrétaire général du parti Ennahdha, s’est vu attribué une nouvelle fonction : celle de coordinateur entre le Gouvernement et le mouvement.

Noureddine Khademi : Une victoire de Béji Caïd Essebsi face à Ennahdha est irréalisable

Par l’annonce de la formation du parti Nidaa Tounes, Béji Caïd Essebsi a réuni des leaders et des figures politiques que plusieurs parties considèrent comme les vestiges de l’ex RCD, et a donné naissance à un pôle pouvant faire le contre poids avec le mouvement Ennahdha sur la scène politique. 

Les députées d’Ennahdha :‘harzet hammam’ et nous écrirons quand même la constitution

« harzet hammam » (servante au hammam) c’est l’appellation qui circule sur plusieurs réseaux sociaux, une expression utilisée pour parler des députées du mouvement Ennahdha lesquelles sont à l’origine d’une  polémique lancée suite à plusieurs déclarations et au vote au sujet de l’égalité homme/femme (rappelons que 4 députées ennahdha avaient  voté « contre »)

Hizb-ut-tahrir : La division ?

Quoiqu’il ait exprimé son opposition à la loi relative à l’organisation des partis politiques, Hizb-ut-tahrir  a déposé une demande pour l’obtention de son visa. Un visa qu'on a accordée au parti, en juillet 2012, dans des conditions douteuses. 

Moncef Marzouki, président d'honneur du CPR

Suite à l'éléction du bureau politique et du nouveau secrétaire général, les congressistes du CPR ont décidé la nomination de M. Moncef Marzouki en tant que Président d'honneur du CPR

Mouvement partiel dans le corps des Gouverneurs

Dans un communiqué du ministère de l’Intérieur, lundi 27 août 2012, le Chef du Gouvernement à effectué un mouvement partiel qui a touché les postes de gouverneur dans les six villes de l’intérieur de la République.

Rafik Abdessalem : 'Le Gouvernement actuel restera longtemps au Pouvoir'

Rafik Abdessalem, ministre des Affaires Etrangères, a déclaré lors d’un meeting, dimanche 26 août, du bureau local du mouvement Ennahdha qui a eu lieu à Hammam Sousse, que le gouvernement actuel restera au pouvoir pendant de nombreuses années.

Ben Jaâfar : au 23 octobre l'ANC ne perdra pas sa légitimité

Mustapha Ben Jaâfar a estimé que l'expérience d'alliance est "un choix qui a été préparé par des dialogues profonds", ce qui a rendu possible, selon son expression, "l'adéquation entre Islam et démocratie".

En vidéo : Discours de M. Abbou au congrès du CPR

Le secrétaire général du CPR, Mohamed Abbou, a considéré que le choix de "l'engagement" comme slogan du congrès est un message au peuple tunisien pour confirmer que le CPR "est fidèle aux principes de la révolution dont, en particulier, la lutte contre la corruption, la réalisation de la réforme, du développement et de la justice sociale, et la consécration de la démocratie".

Sihem Badi, élue présidente du 2ème congrès du CPR

Sihem Badi actuelle ministre des affaires de la femme et militante du CPR a été élue en tant que présidente du 2ème congrés du CPR.

Ben Abbes : Ennahdha n'a pas compris le discours de Marzouki

Hédi Ben Abbes a déclaré que le leader du mouvement Ennahdha a mal interprété le discours de Moncef Marzouki, Président provisoire de la République qui a été prononcé par un des jeunes du parti à l'ouverture des travaux du 2ème congrès, vendredi 24 août 2012 à Tunis

Mohamed Bennour compte porter plainte contre Ridha Belhadj

« Mohamed Bennour a pris part à la campagne électorale de Ben Ali en 2004 et a été, également, médaillé en 2008 par le président déchu » telles ont été les déclarations du porte-parole de Nidaa Tounes Ridha Belhadj en parlant de Mohamed Bennour.  

Mohamed talbi : R.Ghannouchi est un salafiste et ne veut pas de la démocratie

L’historien et le libre penseur, Mohamed talbi a déclaré que Rached Ghannouchi est un salafiste et que son appel à la démocratie n’est pas sincère.

Abdellatif Mekki : Une campagne gouvernementale vise des responsables de chaînes télévisées

 «Le Gouvernement mène une campagne pour écarter plusieurs personnes travaillant dans des chaînes télévisées et qui ont pris le risque d’abuser de la critique des hommes politiques au point de leur manquer de respect » a déclaré Abdellatif Mekki, le ministre de la Santé Publique.

Table ronde sur le thème : Première lecture du projet de la constitution

Le préambule de la Constitution et les articles relatifs aux droits, aux libertés et aux principes fondamentaux, ont été au centre de la séance matinale d'une table ronde, tenue mercredi à Tunis, sur le thème "Première lecture du projet de la constitution", à l'initiative de l'Association tunisienne de droit constitutionnel et de "Democracy Reporting International".

Marzouki absent au prochain congrès du CPR ?

Le congrès du parti du Congrès pour la République (CPR) se tiendra les 24, 25 et 26 Août.  Une invitation aurait été adressée à Moncef Marzouki en tant que président provisoire de la République et non en tant que secrétaire général du parti. 

Table ronde : Première lecture de l'avant projet de constitution le 22 août

" Une première lecture de l'avant projet de constitution ", est le thème d'une table ronde qui aura lieu mercredi 22 août 2012 à Tunis.

R. Ghannouchi : UGTT, RCD et extrême gauche derrière les incidents de Sfax

Le président du mouvement Ennahdha Rached Ghannouchi a déclaré, mardi à Sfax, qu'une alliance de syndicalistes de l'Union générale tunisienne du travail (UGTT), de partisans de l'ancien parti au pouvoir, le Rassemblement constitutionnel démocratique et d'éléments de l'extrême gauche était derrière les actes de ''violence et d'anarchie'' qu'ont connu certaines régions de Sfax.

ANC: débat sur la nouvelle constitution les 14 et 15 septembre

L'Assemblée constituante (ANC) organise les 14 et 15 septembre prochain un débat avec les associations et la société civile sur la nouvelle constitution, annonce mercredi un communiqué de l'ANC.