Politique

Al Watan annonce sa nouvelle composition après le départ d’Ahmed Friaa

Le parti "Al Watan" a présenté, vendredi, la composition remaniée du bureau politique provisoire, qui se compose de 16 membres. Selon le communiqué signé par M. Mohamed Jegham en sa qualité de "secrétaire général" du parti, la démission du premier secrétaire général, Ahmed Friaa, en juin 2011, est définitive après sa déposition auprès du ministère de l'Intérieur.

M Samir Rabhi : porte parole de la haute instance pour la réalisation des objectifs de la révolution, de la réforme politique et de la transition démocratique

M Samir Rabhi a été élu aujourd'hui porte parole officiel de la haute instance pour la réalisation des objectifs de la révolution, de la réforme politique et de la transition démocratique

Aujourd’hui, Béji Caïd Essebsi à l’écoute de 3 partis politiques

Le Premier ministre du Gouvernement de transition, M.Béji Caïd Essebsi a reçu, aujourd’hui, au Palais du Gouvernement à la Kasbah, 3 représentants de trois partis politiques nationaux : Samih Séhimi , le Secrétaire général du Parti de l'avenir pour le développement et la démocratie (PADD), Mohamed Louzir,le président du parti Afek Tounes et le Secrétaire général du parti Al Moustakbel et Mohamed Sahbi

M. Mohamed Jegham et M. Ahmed Friaa, tous les deux victimes d'exclusion …

Suite à la démission de M. Ahmed Friaa du parti Al Watan qu’il a co-fondé avec M. Mohamed Jegham, ce dernier  a confirmé mardi après midi, l'existence d'un courant protestataire contre M.  Mohamed Friaa considèré comme étant "un obstacle pour la progression du parti", au vu des nombreuses critiques qui lui sont adressées en raison du poste qu'il avait occupé en tant que ministre de l'Intérieur avant la Révolution du 14 janvier 2011.

Du nouveau sur la participation des Tunisiens de l’étranger aux élections


Pour la première fois de son Histoire, la Tunisie verra la participation des Tunisiens de l’étranger aux élections de l'assemblée nationale constituante prochainement… Le ministère des affaires a déjà entamé depuis quelques semaines ses préparatifs, auprès des consulats à l’étranger aussi bien qu’auprès du Ministère de l’Intérieurs en Tunisie, pour assurer ce vote qui se fera au moyen de la carte d’identité nationale tunisienne.

Le Pôle Démocratique Moderniste : Le politique et le culturel font bon ménage le 18 juin

Le Pôle Démocratique Moderniste organise sa 1ère manifestation politique et culturelle et ce le samedi 18 juin 2011 à 16h au Palais des Congrès sis à Avenue Mohamed V, Tunis.

Ahmed Friaa démissionne du parti Al Watan

L’ex ministre de l'Intérieur Ahmed Friaa, actuellement, secrétaire général et co-fondateur avec Mohamed Jegham du parti centriste Al Watan a démissionné de ses fonctions au sein du parti.

Dr Moncef Marzouki : Le discours de Beji Caid Essebssi est ... une déception

Inviter les gens pour leur exposer " un discours " comme l’a fait aujourd’hui Beji Caid Essebssi n’est plus admissible de nos jours…On a beau penser que ce " genre " de discours fait partie du passé, de l’ère de Ben Ali et de Bourguiba, mais pas de cette ère de Révolution !

M.Béji Caïd Essebsi … ou le discours qui provoque ?!!

Après le silence, la langue de bois et les discours historiques qui rappellent le " bon " vieux temps de ZABA … La Tunisie commence à faire des pas géants vers un véritable et titanesque pouvoir d'expression qui va loin loin du tabou de la propagande du pouvoir … Hier encore, les Tunisiens ont assisté à un discours qui rappelle un peu trop celui du Za3im Habib Bourguiba, l’idole éternel de M. Caïd Essebsi. Un discours différent et controversé ...

Essebsi : Les élections auront lieu le 23 Octobre prochain

M. Béji Caied Essebsi vient de déclarer dans une conférence de presse, au Palais des congrès  que les élections auront lieu le 23 Octobre prochain.

PPP : un Parti pour le progrès

« L’Homme, la liberté, l’éthique, le travail, l’innovation, l’avenir et la Tunisie font les ambitions et…les soucis du Parti Pour le Progrès », affirme Dr Fathi Touzri, fondateur du parti.

Rached El Ghannouchi : Ennahdha reprend pied et s'épanouit dans l’après-Ben Ali ...

Loin d’être aussi modeste comme il prétendait, le mouvement Ennahdha a fêté hier, 06 juin 2011, et pour la première fois de son histoire, son 30ème anniversaire en grande pompes… Dans un cadre luxueux et "moderne" aux Berges du Lac,  le parti islamique (ou islamiste) a fêté sa création qui date du 06 juin 1981 en présence de ses leaders Cheik Rached El Ghannouchi et Cheik Abdel Fattah Mourou avec une grande présence de la part de ses militants et de ses partisans, de tout âge…

Ennahdha change de logo, fait peau neuve et change d'identité ... visuelle !!!

Malgré les vagues de critiques qui se poursuivent et s’enchaînent contre Ennahdha, ce mouvement, conscient des défis de cette étape, continue à suivre son petit bonhomme de chemin …

Ennahdha remet en doute la crédibilité de l’instance de Ben Achour

Hier, dans le cadre d’une conférence supposée être "culturelle" comme le prétendaient ses organisateurs, le mouvement Ennahdha n’a pas échappé a des questions d’aspect politique, notamment au sujet de du retrait de ce " parti " de l’instance de Ben Achour. 

Ahméd Néjib Chebbi : Ennahdha d’aujourd’hui est celle des années 90 !

«Ennahdha n’a pas compris que la politique ne peut jamais s’attribuer à la religion », a affirmé M. Néjib Chebbi lors d’une interview accordée à Tuniscope en ajoutant qu’il est déçu par le comportement de ce parti qui ne manifeste aucun partage entre politique et religion.

Le financement des partis politiques : D’où et où vont les dépenses ?

L'argent politique constitue l’une des questions de l’heure … D’où viennent les fonds des partis politiques, où vont leurs dépenses et comment évolue leur patrimoine ? Quels sont ces sources "renouvelables" qui vont parfois au-delà de l’imaginaire et qui poussent les uns, au détriment des autres, en avant à une vitesse supérieure…  Pour relancer le débat sur cette affaire qui intrigue les politiciens et les citoyens à l’orée des élections historiques, on a interviewé M. Salah Dhibi, 1er vice président de l’Ordre des Experts Comptables Tunisiens, Président de la commission juridique et Président de l’Union Générale des Experts Comptables Arabes. 

Le pôle démocratique moderniste : 9 partis à la liste et 4 en négociations ...

Le Pôle Démocratique Moderniste a annoncé hier sa présence sur la scène politique en fanfare ! Dans le cadre d’une conférence de presse tenue le matin à l’espace d’El Teatro, ce "pôle" a annoncé officiellement son départ vers un avenir politique avec de nouveaux auspices en présence avec un grand nombre d'hommes politiques adhérents...

Constituante : 218 sièges dont 19 pour l'étranger

La Haute commission pour la réalisation des objectifs de la révolution, la réforme politique et la transition démocratique a fixé le nombre de sièges de l'assemblée constituante.

M. Fouad Mebazaa dément avoir proposé une nouvelle date des élections de la Constituante

Contrairement à ce qui a été diffusé par certains médias nationaux, la présidence de la République dément, dans un communiqué publié lundi, que le président de la République par intérim, soit intervenu pour trancher la date des élections de l'Assemblée nationale Constituante, en proposant une nouvelle date.

le Pôle Démocratique : 15 partis créent une coalition

Al Wifak Al Jomhouri ensemble avec 14 autres partis ont crée une grande coalition démocratique sur la base d'initiatives citoyennes indépendantes. Cette coalition s'appelera le Pôle Démocratique pour la Modernité et le Progrès (PDMP)