Publié le 07-05-2013

Ministères de la Défense et de l’Intérieur : Aucune brèche de sortie pour les terroristes du Chaambi

Lors d’un point de presse tenu mardi 7 mai, le porte-parole du ministère de la Défense, le colonel-major Mokhtar Ben Nasr, et le porte-parole du ministère de l’Intérieur Mohamed Ali Aroui, ont affirmé que les autorités en charge de l’affaire Chaambi ont réussi à déterminer le nombre des terroristes présents sur les frontières tuniso-algériennes.



Ministères de la Défense et de l’Intérieur : Aucune brèche de sortie pour les terroristes du Chaambi

20 terroristes dont deux algériens se trouveraient à Djebal Chaambi alors que 10 à 15 autres se trouveraient dans la région montagneuse du Kef. L’arrestation de 37 personnes impliquées dans le financement du groupe de terroristes est confirmée.

Un bilan des opérations de ratissage a été dressé : 16 cachettes des terroristes se trouvant à Chaambi ont été détruites. Les portes-parole des ministères de la Défense et de l’Intérieur ont précisé, dans ce même contexte, que les mines utilisées sont des mines artisanales fabriquées à base d’ammonitrate. Une dizaine de tonnes d’ammonitrate, ont été, en effet, saisies au Kef.

Les portes-parole des ministères de la Défense et de l’Intérieur ont indiqué que les unités de l’armée et de la garde nationale poursuivront les opérations de ratissage à pied vu les caractéristiques de la région.

Le colonel-major Mokhtar Ben Nasr et Mohamed Ali Aroui ont, par ailleurs, affirmé que les autorités tunisiennes ont coordonné avec les autorités algériennes pour mettre la main sur le ce groupe de terroriste tout en précisant que les individus recherchées sont complètement encerclés

Notons que depuis le démarrage des opérations de ratissage, quatre mines ont explosé à djebal Chaambi faisant 17 blessés parmi les agents de la garde nationale et les militaires.


djebal-07052013-1.jpg