Publié le 17-09-2019

L’ISIE a su mener à bien le scrutin présidentiel, selon la mission du Centre Carter

En dépit d’une campagne électorale très courte, l’Instance supérieure indépendante pour les élections (ISIE) a su mener à bien le scrutin présidentiel du 15 septembre, s’est félicitée, mardi, Tana De Zulueta, cheffe de mission du Centre Carter pour le contrôle et l’observation des élections en Tunisie.



L’ISIE a su mener à bien le scrutin présidentiel, selon la mission du Centre Carter

« Le scrutin présidentiel s’est déroulé dans le calme et conformément aux règles en vigueur », a-t-elle ajouté lors d’un point de presse à Tunis pour présenter le rapport final de la mission qui compte 90 observateurs.

D’après la cheffe de mission, outre la courte durée de la campane électorale, l’Iise a fait face à des défis sécuritaires et logistiques.

Elle a appelé au respect de l’égalité des chances ‎entre les ‎candidats, en allusion à l’homme d’affaires ‎Nabil Karoui, écroué à ‎la prison pour des soupçons de blanchiment ‎d’argent et de fraude fiscale.

« Karoui n’a pas été en mesure de s’exprimer en ‎raison de sa mise en détention préventive par la ‎justice depuis le 23 août », a-t-elle dit.‎

Par ailleurs, Tana De Zulueta a fait état d’un usage des moyens de l’Etat au cours de cette période électorale, citant notamment la mobilisation de voitures administratives pour transporter les partisans dans les lieux de rassemblement.

La mission du Centre Carter avait participé à l’observation des élections législatives et présidentielle de 2011 et 2014 et observé 108 élections dans 39 pays.


TAP