Publié le 13-08-2019

Tout les détails sur l’affaire de ‘La Tour blanche’ La Marsa

Le Conseil Municipal de la Marsa et son Maire Slim Meherzi ont publié un communiqué de presse relatif à l’affaire de la Tour Blanche.



Tout les détails sur l’affaire de ‘La Tour blanche’ La Marsa

Le Conseil municipal élu convaincu, que la décentralisation s’inscrit dans une consolidation de la culture de la transparence et de l’équité devant la Loi, et suite à la campagne de diffamation et aux pressions qu’il subit à chaque fois qu’il applique la Loi, clarifie à l’opinion publique ce qui suit :

-Avec les efforts conjoints des autorités locales et régionales et l’appui des services de la police maritime, la décision de suppression d’une structure illégale sur le domaine public maritime (DPM) a été appliquée. Cette décision, entre dans le cadre d’une contravention commise par l’hôtel « La Tour blanche » qui s’est approprié délibérément un espace relevant du littoral de La Marsa.

-L’Agence de protection et d’aménagement du littoral (APAL) nous a signifié, par courrier du 10 juin 2019, que la société en gérance de l’établissement « La Tour Blanche » s'est appropriée une partie du domaine public maritime, alors que son contrat datant de 1999 est considéré par leurs services et de par la loi comme étant caduque… Notre décision s’inscrit dans le cadre de l’application de la Loi pour tous sans discrimination aucune et dans un souci de protection du littoral et de lutte contre tous les types d’appropriation illégitime du territoire communal. Les contrevenants ont été avisés, au préalable par huissier notaire, de la décision de la Municipalité par huissier notaire (document joint) et un délai leur avait été accordé pour qu’ils puissent se conformer à la loi de leur propre initiative. La Municipalité tient également à préciser qu’elle s’est conformée à toutes les procédures légales en coordination avec toutes les parties concernées.

Le Conseil municipal élu de la Marsa tient à éclairer l’opinion publique sur les détails de ce dossier et s’engage à fournir à en toute transparence l’accès à l’ensemble des documents relatifs à cette affaire et rappelle son engagement de transparence. Il tient également à informer l’opinion publique que dans le cadre de l’appui au processus de décentralisation comme outil de lutte contre la corruption, le clientélisme et les passe-droits au niveau local, le principe suivi sera l’application la Loi de façon juste et sans aucune discrimination et que les pressions et campagnes de diffamation ne l’empêcheront en aucun cas de poursuivre sa mission. La municipalité de la Marsa remercie la société civile et les citoyens de la Marsa qui expriment leur solidarité face à ces campagnes de dénigrement et de diffamation, dans leur appui total à l’application de la Loi. 


slim-130819-3.jpg slim-130819-2.jpg