Publié le 02-08-2019

Démantèlement d’une migration clandestine vers l’Italie

Les unités marines de la zone frontalière de la garde nationale à Mahdia ont réussi à faire échouer deux tentatives pour passer clandestinement les frontières maritimes  vers l’Italie.



Démantèlement d’une migration clandestine vers l’Italie

Dans cette opération, deux barques de pêche ont été stoppées au niveau des côtes de la région avec à bord 34 migrants originaires de Monastir et Mahdia et dont les âges vont de 8 à 57 ans qui s’apprêtaient à passer clandestinement les frontières vers l’Italie et possédaient une somme en devise de 7000 euros.

Le ministère public a autorisé aux unités de garde nationale de mettre 12 individus dont l’organisateur en garde à vue et de libérer les autres. Une enquête a été ouverte avec comme principal chef d’accusation ; formation d’un groupe pour passer illicitement les frontières maritimes vers l’Italie.