Publié le 15-05-2019

La Tunisie aura un taux de croissance plus faible que prévu, déclare le conseiller auprès du gouvernement

Lotfi Ben Sassi, le conseiller économique auprès du président du gouvernement a assuré aujourd’hui mercredi 15 mai 2019 que plusieurs indicateurs économiques enregistrent la régression de la croissance pendant le premier semestre de 2019, au-dessous des moyennes escomptées.



La Tunisie aura un taux de croissance plus faible que prévu, déclare le conseiller auprès du gouvernement

Ben Sassi a ajouté que la baisse de l’indicateur de la croissance industrielle, du nombre des touristes arrivants, du taux de crédits, des services de marketing et des industries manufacturées… confirment qu’on n’a pas atteint les chiffres espérés en indiquant que ce qui est important actuellement c’est de garder les équilibres financiers du pays, qui permettent la stabilité des Finances publiques et surtout la stabilité du prix de change du dinar.

Le conseiller économique du chef de gouvernement a déclaré qu’il faut chiffrer le déficit commercial de la Tunisie en euros ou en dollars comme on fait pour les recettes du Tourisme ou pour l’investissement étranger pour qu’il ne soit pas influencé par les fluctuations du prix de change du dinar.

Il a souligné que le taux de couverture de la dette reste le même que celui de l’année dernière mais qu’à cause de la dégringolade du dinar, le cout du déficit a augmenté, selon lui.

En évoquant la régression économique européenne, il a précisé que la Tunisie sera forcément influencée et qu’elle n’aura pas la croissance prévue mais un taux de croissance beaucoup moins important.