Publié le 24-04-2019

Abassi Madani n'est plus

Abassi Madani, ancien président du Front islamique du salut (FIS dissous), parti algérien, est mort à 88 ans.



Abassi Madani n'est plus

Il a été condamné à 12 ans de prison par le tribunal militaire de Blida en juillet 1991. Après sa libération de prison le 15 juillet 1997, il sera placé en résidence surveillée jusqu’en 2003 sous la présidence de Bouteflika, Abassi Madani a rejoint le royaume d’Arabie saoudite, la Malaisie puis le Qatar où il a vécu ses dernières années. Il y a quelques mois, des sources le disaient gravement malade.

Natif de Sidi Okba, à Biskra, l’ex leader du FIS était fils d’un imam avant d’enseigner la psychologie à l’université d’Alger.

Il était avec Ali Belhadj, les principaux dirigeants de ce parti islamiste qui a déclaré la démocratie « kofr », et semé la mort, le trouble et la haine en Algérie dans les années 1990.


APS