Publié le 14-03-2019

Quelle stratégie pour la promotion internationale des labels tunisiens d'huile d'olive?

La chambre syndicale nationale des exportateurs d’huile d’olive «  Ezzayeta » a organisé, le 13 mars 2019 au siège de l’UTICA, un atelier sur la promotion internationale des labels tunisiens d'huile d'olive dans les marchés de consommation. 



Quelle stratégie pour la promotion internationale des labels tunisiens d'huile d'olive?

Ouvrant les travaux de cet atelier, M. Chiheb Slama, président de la chambre syndicale nationale des exportateurs d’huile d’olive, a souligné la présence à cette manifestation de représentants de toute la filière puis a donné un bref aperçu du secteur oléicole en Tunisie. Il a ensuite mis l’accent sur l’importance économique, sociale, pour la balance commerciale et pour le développement régional de la filière oléicole.
 
M. Chokri Bayoudh,  PDG de l’Office National de l’Huile a ensuite fait un état des lieux de la consommation mondiale d’huile d’olive et du positionnement des autres pays producteurs. Il a souligné que beaucoup de contraintes, de défis se posent à la filière huile d’olive tunisienne et qu’il est important aujourd’hui de trouver les solutions adéquates. Il a relevé qu’au niveau mondial, le secteur a enregistré ces dernières années un grand développement au niveau des plantations, de la production et de l’exportation. Il est donc important aujourd’hui de prendre les mesures nécessaires pour permettre à l’huile d’olive tunisienne de maintenir sa bonne position dans les classements mondiaux et de progresser notamment en s’orientant vers des marchés prometteurs tels que la Chine, le Japon et l’Inde sachant que sur les 169 marchés mondiaux consommateurs d’huile d’olive, la Tunisie n’est présente que dans 57 pays.

 De son coté, Mme Hamida Belgaied, Directrice Générale des Industries Agro-alimentaires au Ministère de l’Industrie, de l’énergie et des PME a présenté le développement du secteur de l’huile d’olive conditionnée en Tunisie. Elle a souligné à ce propos la croissance continue de la production d’huile d’olive conditionnée exportée ajoutant que le secteur dispose de 80 unités d’emballage. Elle a relevé que la croissance des exportations d’huile d’olive emballée a enregistré une légère baisse ces dernières années due notamment à un dysfonctionnement du marché.

Lui succédant, Mme Samia Maamer, Directrice générale de l’Agriculture Biologique au Ministère de l’Agriculture, des Ressources hydrauliques et de la Pêche, a présenté le positionnement de l’huile d’olive biologique Tunisienne. Elle a souligné que la Tunisie se place aux premiers rangs mondiaux pour la culture de l’huile d’olive biologique avec 7900 oléiculteurs  qui se consacrent à cette activité. Elle a ajouté que la Tunisie est dans le peloton de tête des producteurs d’huile d’olive biologique au niveaux arabe et africain.

Les oliveraies tunisiennes comptent aujourd’hui plus de 86 millions de pieds d’oliviers et occupent 30% des terres cultivables (1,8 million d'ha) dont la production moyenne est de 190 mille tonnes, durant ces cinq dernières années.

Les quantités exportées d’huile d’olive ont enregistré un record de 2 milliard de dinars de recettes a affirmé M. Slama qui a ajouté que ces exportations représentent 57% des exportations agricoles et 7% du total des exportations globales. Les oliveraies tunisiennes, qui sont présentes dans toutes les régions du pays, regroupent plus de 300.000 exploitants. Mais les défis que doit relever le secteur sont nombreux et c’est la raison pour laquelle la chambre syndicale a organisé cet atelier pour débattre des propositions et mesures à prendre pour renforcer le développement de cette filière stratégique a ajouté M. Slama.  

La promotion de l’huile d’olive tunisienne et sa valorisation est aujourd’hui une nécessité incontournable pour faire face à l’agressivité des concurrents et pénétrer de nouveaux marchés a ajouté M. Slama. Il a souligné que cet atelier est une occasion pour débattre de la stratégie nationale de promotion du secteur appelant les participants à formuler des propositions pour l’élaboration de cette stratégie afin de renforcer les acquis, diversifier les marchés et donner plus de notoriété à l’huile d’olive tunisienne


Source: UTICA

blog comments powered by Disqus