Publié le 04-02-2019

La directrice générale du CNTE nie toute possibilité de piratage de la plateforme électronique de l’éducation

La directrice générale du Centre National des Technologies en Education (CNTE), Walaa Turki a nié toute possibilité de pirater la plateforme électronique lancée, récemment, par le ministère de l’éducation.



La directrice générale du CNTE nie toute possibilité de piratage de la plateforme électronique de l’éducation

Dans une déclaration, dimanche, à l’agence TAP, elle a expliqué qu’en cas de tentative de piratage, l’équipe en charge de la plateforme entreprendrait les démarches nécessaires dont, notamment, le blocage du compte personnel de l’enseignant tout en l’invitant à n’utiliser qu’un seul numéro de téléphone.

La plateforme est destinée aux professeurs qui disposent d’un compte personnel et d’un mot de passe actualisé qui leur est envoyé par un SMS sur leur téléphone mobile. Elle leur permet de mettre en ligne les notes des élèves et d’intervenir pour corriger les éventuelles erreurs, a-t-elle dit.

Quelques tentatives de piratage de comptes d’enseignants ont été détectées à travers l’utilisation de nouveaux numéros de téléphones, a-t-elle souligné, précisant que les comptes concernés ont été bloqués et que des SMS d’avertissement ont été envoyés aux personnes concernées.

Cette plateforme électronique s’inscrit dans le cadre de la stratégie du ministère de l’Education visant à développer des services numériques éducatifs, et à permettre aux enseignants de mettre en ligne les notes et les résultats d’évaluation afin de simplifier cette opération.


Source: TAP