Publié le 21-01-2019

Comme sous Ben Ali, il y a aujourd’hui un amalgame entre l’Etat et le parti, déclare Néji Jalloul

Néji Jalloul, leader au parti Nidaa Tounes et président de l’ITES, a demandé, aujourd’hui lundi 21 janvier 2019 sur Shems Fm, au chef du gouvernement Youssef Chahed  de mieux s’occuper de la Tunisie.



Comme sous Ben Ali, il y a aujourd’hui un amalgame entre l’Etat et le parti, déclare Néji Jalloul

Jalloul a ajouté que maintenant il lui faut s’occuper du pays en ce temps de crise plutôt que de fonder un parti « t’es encore jeune et tu as encore le temps » a-t-il adressé à Chahed.

Néji Jalloul a ajouté que la Tunisie souffre actuellement de plusieurs problèmes : Elle est classée neuvième sur le plan mondial du point de vue taux de chômage. Plusieurs produits alimentaires et basiques comme les médicaments, le lait, la semoule, l’huile et les œufs connaissent une pénurie. Et il y a un grand besoin de s’occuper de l’environnement, car le pays est sale.

Il a insisté sur le fait que Chahed a le droit de fonder un nouveau parti et de se porter candidat aux prochaines élections mais ne peut pas utiliser les moyens de l’Etat pour faire sa campagne promotionnelle. Il a conclu en disant "Notre conflit avec Ben Ali était centré sur l’amalgame entre l’Etat et le parti, et c’est ce qu’on remarque à nouveau aujourd’hui ».
 



blog comments powered by Disqus