Publié le 18-01-2019

L’inflation atteint un niveau très grave (7,5%) jamais connu en Tunisie depuis 15 ans, déclare Mohsen Hassan

L’expert économique et l’ancien ministre, Mohsen Hassen, a considéré aujourd’hui vendredi 18 janvier 2019, que les estimations des pertes qu’a causé la grève générale d’hier ne sont pas sérieuses et que personnes n’a de données nécessaires et suffisantes pour annoncer une estimation juste de ces pertes.



L’inflation atteint un niveau très grave (7,5%) jamais connu en Tunisie depuis 15 ans, déclare Mohsen Hassan

Sur Mosaique Fm, Hassen a déclaré que les pertes causées par cette grève auront des conséquences plus graves et se reflèteront sur l’image de la Tunisie comme destination d’investissement.

Il a indiqué que la Tunisie n’a plus de choix que de s’endetter auprès d’institutions internationales et de banques qui se basent sur les notes souveraines. Ces dernières sont influencées à leur tour par la stabilité sociale.

Hassan a reconnu la baisse du pouvoir d'achat et de la classe moyenne, mais il a expliqué que les finances publiques sont dans une situation difficile. Ceci laisse entrevoir une augmentation importante de la masse salariale, qui absorbe 70% du budget en raison de la forte augmentation du nombre d'employés passés de 435 000 avant la révolution à plus de 670 000, d'une manière qui ne correspond pas aux besoins de l'Etat.

L'augmentation des salaires entraînera une hausse de la demande intérieure, mais cette augmentation en l'absence de production et de création de richesse entraînera une hausse des prix, une augmentation de l'offre, une aggravation du déficit commercial et de l'inflation, a déclaré Mohsen Hassan.

Il a souligné le fait que la solution consiste à enrayer l'inflation qui a atteint un niveau très grave (7,5%) jamais connu en Tunisie depuis 15 ans, afin d'augmenter le pouvoir d'achat. Il a ajouté que la banque centrale portait aussi la responsabilité de la hausse de l'inflation, et pas uniquement le gouvernement. La révision de la politique monétaire est aussi nécessaire, selon lui.
 



blog comments powered by Disqus